Ecole – 4.11 – l’attitude qu’un élève ou un parent doit ou ne doit pas avoir à l’école en Belgique

Le filtre de la culture peut être à la source de malentendus lors des interactions entre individus issus de cultures distinctes. La culture scolaire diffère également selon les pays.

Ainsi, un parent issu d’une culture africaine pourra, lors d’une rencontre avec l’enseignant de ses enfants, commencer l’entretien en posant des questions sur sa famille, son mari, ses parents, ce qui constitue un signe de politesse et une marque d’estime dans sa culture. De même, les règles de vouvoiement diffèrent selon les cultures et certains parents qui tutoient d’emblée l’enseignant ne font que se référer à un comportement valorisé dans leur pays d’origine (pays d’Afrique du Nord, pays hispanophones).

En classe, les comportements attendus s’enracinent aussi dans la culture scolaire propre au pays : la prise de parole, la capacité à argumenter sont des comportements aujourd’hui valorisés dans notre système scolaire. En revanche, dans le système éducatif chinois, par exemple, la majorité des cours sont de type magistral, la polémique et le débat n’ont guère de place en classe et les élèves ne parlent que s’ils y sont invités.

Pour aller plus loin :
– HIGASHI, T., L’apprenant asiatique face aux langues étrangères, P.U.G., 1992.
– PAUZET, A., Habitudes culturelles d’apprentissage dans la classe de FLE, L’Harmattan, 2002
– GOÏ, C., Des élèves venus d’ailleurs, Scéren, 2005.