Poucet – activité 24

Ce récit est marqué par l’indignité des parents qui  abandonnent leurs enfants, lesquels seront face à un père encore plus indigne, l’ogre, qui tranchent la tête de ses propres filles. Le conte met en scène l’angoisse des enfants face à l’insécurité qu’ils éprouvent face aux actes des adultes.

Pour aller plus loin :

– SORIANO, M.,  Les Contes de Perrault, culture savante et traditions populaires, Paris, Gallimard, Coll. « La Bibliothèque des idées », 1968.