Quand j’étais enfant – 1 – 12 – les formes qui sont les plus proches entre le présent et ce nouveau temps

L’indicatif présent comporte, dans sa morphologie, des formes qui se retrouvent dans d’autres temps verbaux. Par conséquent, la connaissance de formes de l’indicatif présent permet de mettre en place des formes pilotes qui serviront pour la construction morphologique d’autres temps verbaux. C’est ici le cas pour l’imparfait : le radical de la 1re personne du pluriel de l’indicatif présent est le même que le radical de l’imparfait pour tous les verbes, hormis pour le verbe « être ».

Pour aller plus loin :
– ARRIVÉ, M., GADET, F., GALMICHE, M., La grammaire d’aujourd’hui, Paris, Flammarion, 1986
– LE GOFFIC, P., Les formes conjuguées du verbe français oral et écrit, Paris, Ophrys, 1997.
– KALINOWSKA, I.-M., Le verbe : modes et temps. Règles, exercices et corrigés, Bruxelles, De Boeck, 2010.
– CHARLES, P., Conjuguer ? Oui, mais autrement, Éd. Labor Éducation, Namur, 2011.