Ecole – 3.10

Le document présenté ici est un exemple de document adapté, c’est-à-dire inspiré d’un document authentique mais simplifié. Sa lecture s’effectue d’abord par un balayage visuel du document et non par un déchiffrage exhaustif et linéaire.

Pour réaliser l’activité, les As font appel à leurs connaissances initiales. Les informations fournies dans le document ont déjà été abordées dans la séquence via l’écoute d’un dialogue et le visionnage d’un document vidéographique.

Pour développer la compréhension du document, les As le survolent et s’arrêtent sur les sous-titres formulés sous forme de questions.  Les As sont invités à répondre à ces questions sur base des connaissances qu’ils ont engrangées sur le sujet dans les activités précédentes.  À travers, cette activité, les As dégagent également la progression des thèmes traités dans le texte.

La comparaison avec les informations antérieures et les nouvelles informations permet de placer les As dans une lecture-recherche qui s’inscrit dans un projet de lecture qui est d’étoffer ses connaissances.

– CORNAIRE, C., Le point sur la lecture, collection « Didactique des langues étrangères », Paris, Clé International, 1999.

– CAVALLI, M., Lire – Balayage, repérage, formulation d’hypothèse, Paris, Éd. Hachette, 2000.

– GIASSON, J., La lecture. De la théorie à la pratique, Bruxelles, De Boeck, 2004.

– CÈBE, S., GOIGOUX, R., PEREZ-BACQUÉ, M., RAGUIDEAU, C., Lector & Lectrix, Paris, Éditions-Retz, 2009.

– DENIS, M., « Les stratégies de lecture du texte documentaire », Caractère n°45, juin 2013.

-RIQUOIS, E., Lire et comprendre en français langue étrangère, Paris, Hachette français langue étrangère, 2019.