Ecole – 3.2

Les supports présentés ici sont des exemples de documents authentiques ou inspirés de documents authentiques. Leur lecture s’effectue par un balayage visuel du document et non par un déchiffrage exhaustif et linéaire.

Pour réaliser l’activité les As font appel à leurs connaissances initiales sur des documents de ce type qu’ils ont rencontrés dans leur culture d’origine ou grâce à leur expérience dans le monde francophone. Ils vont peu à peu prélever des indications qui les aideront à déterminer la fonction de chaque document. Pour atteindre cet objectif, les As survolent les documents, les  manipulent, recherchent des indices dans le texte et le paratexte.

Grâce à ces indices, le lecteur relèvera par exemple :

– la provenance du texte, grâce au repérage de la source ou du logo ;

– le genre de texte (bulletin scolaire, billet de train, carte d’identité, fiche de salaire…), par l’observation de la mise en page, l’organisation en paragraphes, les codes couleurs, les signes typographiques (mots en caractères gras ou italiques…) ;

– le sujet du texte ou l’information principale, grâce au titre et aux intertitres ;

– des fragments d’information, par le repérage des noms propres, de chiffres, etc

Pour aller plus loin :

– ADAMS, G., DAVISTER, J., & DENYER, M., Lisons futé. Stratégies de lecture, Bruxelles, De Boeck, 1998.

– CORNAIRE, C., Le point sur la lecture, collection « Didactique des langues étrangères », Paris, Clé Internationa, 1999.

– CAVALLI, M., Lire – Balayage, repérage, formulation d’hypothèse, Paris, Éd. Hachette, 2000.

– GIASSON, J., La lecture. De la théorie à la pratique, Bruxelles, De Boeck, 2004.

– DENIS, M., L’entrée dans la langue écrite en FLE : des stratégies d’écoute aux stratégies de lecture des textes fonctionnels, Caractère n°45, juin 2013.