ecole – s1 – final – illustrations

Les images présentées ici sont situationnelles : elles mettent en scène des situations décrites dans le document et peuvent faire l’objet de diverses interprétations. Leur richesse donne à l’apprenant la possibilité de se projeter plus aisément et de développer une expression plus élaborée.

Mais les images véhiculent aussi des connotations culturelles qu’il convient de décrypter avec les As. Des allusions à des images plus anciennes, issues du patrimoine culturel – telles des images issue d’un imaginaire véhiculé par la publicité et le cinéma – susciteront une connivence pour le natif mais ne seront pas perçues par l’A allophone. Comme le dit A. Pauzet (2004, 137) « Élargir le stock de références iconiques de nos apprenants, c’est leur permettre d’accéder à cette langue étrangère que parle l’image et révéler l’imaginaire collectif véhiculé par les représentations artistiques. »

En classe de FLE, les images servent à la fois à manifester sa compréhension mais aussi à développer l’expression, ce qui est l’objectif ici. Les images sont propices à un travail en petits groupes car elles permettent un engagement plus important des As dans l’activité et une écoute des interprétations des pairs.

Pour aller plus loin :
– MULLER, C., « L’image en didactique des langues et des cultures : une thématique de recherche ancienne remise au goût du jour », Synergies Portugal, n° 2, 2014, pp. 119-130.
– PAUZET, A. « Représentations picturales et imaginaire collectif », Études de linguistique appliquée, n° 138, 2004, p. 137-151.