Objet 1.9 l’enseignant demande aux As comment ils ont procédé

La compétence de la compréhension de l’oral est certes la plus difficile à acquérir, mais la plus indispensable. « Écouter » est une activité cognitive qui suppose que l’on décode ces sons de manière consciente en leur conférant du sens. Introduire une pédagogie de l’écoute pour apprivoiser l’oreille et favoriser le temps d’exposition à la langue étrangère et aux différents types de discours sont nécessaires dès les débuts de l’apprentissage, même si l’accès au sens n’est que partiel. Varier les situations d’écoute aidera les As à  développer leurs capacités en réception orale. Chaque écoute doit être orientée via des activités de repérage spécifiques pour aider l’A à peu à peu construire le sens.

L’apprenant, qui tente de comprendre, prélève les indices dans le document sonore, il s’appuie sur le contexte, formule des hypothèses, établit des liens avec ses acquis antérieurs, repère des mots connus, puis, au fil des écoutes, il infère et interprète.  L’aider à prendre conscience des ces différents processus et à les verbaliser lui permettra de, progressivement, mettre en place des stratégies appropriées. Évaluer ses propres ses propres comportements d’auditeur le conduira à pratiquer une écoute active, à rechercher de nouvelles stratégies d’écoute, à changer de procédure, bref, à développer une écoute plus consciente.

Demander aux As de réfléchir sur les stratégies qu’ils utilisent pour peu à peu comprendre un document sonore va leur permettre de développer la métacognition, laquelle les aidera à prendre en charge leur apprentissage de manière autonome et à développer de nouvelles attitudes  face aux objets d’apprentissage et dans leurs interactions sociales avec des francophones.