Objet – 2 – 3 – les films sont projetés

Le choix d’un travail sur des documents authentiques, c’est-à-dire des documents véhiculés dans la société et non prévus pour la classe permet de proposer aux As des témoignages sur des réalités culturelles et sociales. De tels documents déclenchent une curiosité qui incite à les analyser pour mieux les comprendre.

En situant les documents que l’on va écouter, on place les As dans un projet d’écoute en lien avec les objectifs de diffusion de ces supports pensée par les émetteurs. Toutefois, selon les documents, on peut écouter par plaisir ou par ennui, on tente de mémoriser ce qui est dit, on ne retient que la dernière phrase, on dresse momentanément l’oreille sur une bribe de conversation, on essaie de dissocier les voix pour reconnaître les locuteurs, on se concentre pour suivre le développement d’un exposé…  Autrement dit, les objectifs d’écoute peuvent être très diversifiés et chaque type d’écoute met en jeu des processus perceptifs et psychiques différents.

Savoir d’emblée ce que l’on va écouter permet de préciser son projet son intention d’écoute. Ces intentions liées au type de document supposent des comportements adaptés : on écoute un ou plusieurs locuteurs, dans une situation donnée, pour une raison spécifique.