Objet 2 – 5 – CO

Le document vidéo permet de relier l’écoute au visuel, puisque la bande sonore est associée à l’image. Une dimension supplémentaire peut dès lors être travaillée dans la classe : le repérage des aspects complémentaires entre les messages visuels et verbaux, c’est-à-dire que chaque canal apporte des informations un supplément d’informations par rapport à l’autre.

Le document présenté ici se caractérise par le fait que le canal sonore est dominant par rapport au canal visuel. S’appuyer sur les éléments visuels fournis, en l’occurrence l’expression du visage de la personne qui témoigne, les gestes, les objets montrés, permet d’orienter l’écoute dans la mesure où le non-verbal véhicule  des éléments permettant d’induire du sens et de se préparer à la réception des propos de ce témoin.

Pour aller plus loin :

– LANCIEN, Th., Le document vidéo en classe de langues, Paris, Clé International, 1993.

– LANCIEN, Th., De la vidéo à l’Internet : 80 activités thématiques, Paris, Hachette, 2004.