Passé – 2.17 – raconter le parcours de ce personnage

Les mises en situation proposées par les illustrations permettent aux apprenants de se raconter en évoquant leur histoire de vie au moyen de la fiction proposée. Ils peuvent ainsi à la fois s’approprier leur propre histoire de vie mais aussi la mettre à distance. L’activité offre aussi un moyen de se situer et de poursuivre le parcours migratoire par l’imagination (Hubert, 2014). Dans son article, l’auteur met en avant le besoin des migrants de parler de leurs origines, de s’exprimer sur leur histoire personnelle.

Pour aller plus loin : Hubert, B. (2014). Faire de sa vie une fiction. Hommes et migration, n°1306, p.23-30.