Passé – 2.24 – Quel a été son parcours ?

Cette question permet le réinvestissement de notions travaillées plus avant dans la séquence via la présentation d’un support visuel déjà exploité à plusieurs reprises (activités 4, 14, 17). Les études issues des neurosciences cognitives indiquent que des reprises d’apprentissages expansées dans le temps, c’est-à-dire des apprentissages travaillés de façon active sur un laps de temps étiré, s’ancrent davantage en profondeur en mémoire à long terme que des apprentissages réalisés de façon ramassée dans le temps. Ce temps expansé des apprentissages permet une meilleure consolidation de ceux-ci. Ainsi, la réactivation régulière des savoirs est nécessaire pour les rendre aisément disponibles.

Pour aller plus loin :

Berthier, J.-L., Borst, G. ; Desnos, M. et Guilleray, M. (2018). Les neurosciences cognitives dans la classe. Guide pour expérimenter et adapter ses pratiques pédagogiques. Paris : ESF, Sciences humaines.