Passé – 2 – Activité 6

L’apprenant endosse ici un rôle d’enquêteur en cherchant des indices au sein du texte et des phrases, et du sens que ces dernières revêtent dans ce contexte.

Le rôle de l’enseignant est de guider les apprenants pour les amener à ajuster leur compréhension de ces textes et de ces phrases et à en dégager l’intention signifiante.  Il aide les As à formuler leur résultat, lequel devra être considéré comme provisoire. En effet, la compréhension de ces mêmes structures pourra être complétés, plus tard, par d’autres emplois observés dans un autre contexte.

Ce type de démarche relève d’une réflexion collective et donc sociocognitive et d’une approche de la langue épilinguistique, c’est-à-dire d’une analyse de la langue basée sur une connaissance intuitive de la langue qui se construit au fil de sa pratique.

Pour aller plus loin :

– PORTINE, H., « La conceptualisation grammaticale : entre grammaire artificielle et grammaire mentale », Recherches en didactique des langues et des cultures [En ligne], 15-1 | 2018, mis en ligne le 02 janvier 2018. http://journals.openedition.org/rdlc/2662 ; DOI : https://doi.org/10.4000/rdlc.2662

– de SALINS, G.-D., Grammaire pour l’enseignement / apprentissage du FLE, Paris, Didier/Hatier, 1996.
– POISSON-QUINTON, S., MIMRAN, R., MALHÉO-LE COADIC, M., Grammaire expliquée du français ; Niveau intermédiaire, Paris, Clé International, 2002.