Passé – 2 – activité 9

L’entrée dans un document audio relativement complexe peut se faire via une activité permettant de développer l’acuité auditive. Des activités où l’on fait repérer des rythmes et des intonations aident à entrer dans le document en s’appuyant sur la musicalité de la langue et à découper le flux sonore d’un discours en unités de sens. En effet, la mélodie et le découpage rythmique propres au français sont liés à l’accent tonique, placé sur la dernière syllabe d’une unité de sens au sein d’une phrase – le français ne possédant pas d’accent de mot mais un accent tonique qui se déplace en fonction du découpage sémantique (par exemple : il est venu  / il est venu hier /  il est venu hier matin).

Ce travail sur les éléments prosodiques participe activement à l’appropriation d’une nouvelle langue, car la prosodie diffère d’une langue à l’autre. D’autres activités où l’on s’appuie sur la voix du locuteur et sa manière de parler aident à visualiser et à se faire une représentation du personnage. Ces activités permettent également à l’apprenant de développer une attention soutenue qui l’aidera ensuite à identifier progressivement des informations plus précises dans le document écouté.