Poucet – 1

La carte mentale (ou carte heuristique – du grec eurisko, « je trouve ») est un schéma qui permet une représentation visuelle et structurée de données qui ont des relations de sens entre elles.

L’information n’y est donc pas présentée de manière linéaire mais prend la forme d’une constellation. La carte mentale permet de mettre en évidence les liens qui existent entre un concept et les informations qui lui sont associées. La notion dont on parle se trouve au centre du schéma et les informations qui s’y rattachent se placent en branches autour de celle-ci. Le mouvement de pensée va du centre du schéma vers l’extérieur.

En construisant la carte mentale avec les As, on aide ceux-ci  à visualiser l’information pour mieux la comprendre, à construire collectivement le savoir, à résumer et à organiser l’information, à avoir une vue et globale du thème traité.

Le schéma de carte mentale utilisé ici prend la forme d’une corolle. Au centre se trouve le personnage, support de l’action dont on parle, et, dans chaque pétale qui lui est associé, un apport d’information sur l’action qu’il fait ou l’état qu’il subit. Au fil de la découverte du conte, les As construisent de nouvelles cartes pour chaque personnage. Au final, les cartes construites durant la séquence peuvent être placées les unes à côté des autres, ce qui permettra de visualiser  les transformations vécues par chaque personnage.

Pour aller plus loin :

– La carte heuristique sur http://www.enseignement.be/index.php?page=27887&navi=4398

– MARGULIES, N., Les cartes d’organisation d’idées, Chenelière Éducation, Montréal, 2005.