Poucet – 1

Présents dans toutes les cultures, les contes permettent d’établir des ponts entre la culture d’origine des élèves et la culture cible. Par ailleurs, ils véhiculent des questions et des valeurs à caractère universel et donnent à voir des composantes humaines intemporelles.

D’autre part, de nombreuses recherches tendent à prouver que les facteurs psychologiques jouent un rôle primordial dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Dès lors, un environnement qui contribue à la réduction des barrières affectives apporterait une réponse satisfaisante à certains problèmes d’apprentissage. L’appui sur un genre universel tel que le conte permet de réduire ces barrières. À travers ce genre bien connu, les As rentrent dans une langue littéraire certes complexe, mais cette entrée est facilitée par le fait que la structure du texte est relativement conventionnelle.

– CORNAIRE, C., Le point sur la lecture, collection « Didactique des langues étrangères », Paris, Clé International, 1999.