Poucet – activité 3

Le conte est d’abord un genre oral et c’est ainsi qu’il est encore pratiqué dans de nombreuses cultures.  Confronter les élèves à l’écoute de contes en classe constitue un moyen de rentrer dans une langue moins fonctionnelle que celle véhiculée par les dialogues de FLE habituels.

La mise en espace de cette écoute par un conteur, l’utilisation de supports iconographiques et d’objets, le recours à la gestuelle seront des éléments qui aideront les élèves à construire la trame du récit et à faire des liens avec ce qu’ils connaissent / reconnaissent.

Ici, l’écoute fragmentée du récit, sous forme de dévoilement progressif,  permet de travailler sur des passages courts et invite les As à faire des hypothèses sur la suite du récit qu’ils découvriront progressivement. La réécoute de passages déjà rencontrés aide à développer la mémoire.