Contes_sciences_1.7_CL_EO

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Distinguer le réel de l'imaginaire
  1. Cette séquence se termine par une activité d’interprétation, ce qui correspond à la production d’une inférence complexe. L’enseignant demande à l’ensemble du groupe: « Cette histoire vous semble-t-elle réaliste ? D’après vous, correspond-elle à la réalité ? Quels sont les éléments sur lesquels vous vous basez pour décider si c’est réaliste ou pas réaliste ? »
    L’enseignant peut laisser un temps de réflexion ou d’écriture individuelle avant la mise en commun des idées.
  2. On revient sur le type de texte et l’enseignant fait un apport de connaissances : « Un conte des origines, appelé aussi « conte du pourquoi et du comment » répond à l’intention de donner des explications imagées, imaginaires à des phénomènes scientifiques. » L’enseignant fait explicitement le lien avec le cours de français, dans lequel on travaille souvent des contes, des mythes, des légendes, des romans, c’est-à-dire des textes de fiction (ou fictionnels). L’intention poursuivie par les auteurs des textes fictionnels est de permettre au lecteur de se détendre, de s’évader, d’imaginer, de rêver… mais aussi de se construire une représentation symbolique du monde, de la vie et de l’univers.
  3. On formule le phénomène scientifique qui se trouve à la base de ce conte: « Pourquoi et comment le soleil se lève-t-il? » ou bien « Pourquoi y a-t-il le jour et la nuit? ». L’enseignant annonce que, dans lé séquence qui suit, nous allons découvrir la réponse scientifique à cette question, telle qu’elle est apportée dans un cours de science ou de géographie.