Débattons – 1 – 5

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Prendre conscience que les arguments peuvent nous faire changer d’avis au sujet d’une thèse donnée.

L’enseignant fait écouter le document sonore suivant.

Transcription

Il demande ensuite :

Qui pense comme Olga ? Qui pense comme Italo ?

Les deux thèses sont affichées dans la classe : la thèse d’Olga à droite et la thèse d’Italo à gauche.

L’enseignant demande aux élèves de se lever et de se placer à droite s’ils sont d’accord avec Olga et à gauche s’ils sont d’accord avec Italo. Il énonce le nombre d’élèves favorables à chaque thèse et écrit au TN le nombre d’élèves de chaque côté.

L’enseignant sort deux enveloppes : une avec les arguments d’Olga et l’autre avec les arguments d’Italo.

L’enseignant lit aux élèves un premier argument issu de l’enveloppe d’Olga en faveur des téléphones en classe : « Si un proche a un problème, il peut m’appeler. » Il demande qui est d’accord. Si les élèves sont d’accord, ils se déplacent et se placent du côté de la thèse d’Olga.

L’enseignant place la bandelette avec l’argument sous la thèse et indique le nombre d’élèves d’accord avec cet argument. Il est très important de montrer la variation du nombre (par exemple : On est passé de 8 à 12 élèves).

Il procède de la même manière pour les arguments suivants en variant les arguments d’Olga et d’Italo.

À la fin des six arguments, l’enseignant demande aux élèves de se positionnerVia la démarche proposée ici, les élèves prennent conscience qu'un argument constitue une réponse à une question de base que l'on se pose. Cet argument prend sens en fonction de la situation et du contexte dans lequel il est produit. il tire sa force parce qu'il s'appuie sur des faits, sur l'expérience, sur une mise en relation entre une cause et un résultat. Accepter un argument peut ainsi faire basculer une position. Cette mobilité de la position est ici symbolisée par un déplacement physique dans l'espace.

— Myriam Denis
définitivement : les téléphones portables devraient-ils être autorisés en classe ?

On procède au dernier comptage et on vérifie s’il y a une variation entre le premier comptage et le dernier. L’enseignant demande ensuite qui a changé d’avis et s’il peut expliquer pourquoi.

 

 

Supports didactiques