Débattons – 3 – 14

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Dégager les transitions, prise de position et moments clé du débat
  • Relever les phrases en lien avec ces moments clé

L’enseignant propose aux élèves de suivre à nouveau le débat. Ce visionnage est fragmenté.

L’enseignant s’arrête pour chaque débatteur aux moments où il y a une transition, une prise de position ou un mouvement argumentatif spécifique. Les élèves ont, devant eux, un tableau avec les phrases clé marquant ces moments qui représentent des actes de paroleToute parole est prononcée avec une intention qui vise à agir sur l'auditoire: demander, affirmer, autoriser, avertir, conseiller, critiquer, interroger, menacer, ordonner, promettre...  La notion d'acte de parole, définie par Austin et Searle, indique que le langage est action et le discours est la mise en acte(s) de la langue.
Certains actes de paroles sont spécifiques à l'argumentation. Dans l'argumentation, certains actes de parole peuvent être "périlleux" . Ce terme, utilisé par B. Maurer, signifie le risque de formuler des actes de paroles menaçant pour la face de l'interlocuteur ou pour soi-même. Ce serait, par exemple, s'opposer en émettant une évaluation négative sur l'autre ou reconnaitre l'insuffisance de son argument.
Dans l'argumentation menée par les étudiants, aucun argument ad personam n'est utilisé, ni aucun jugement de valeur. Le propos se veut neutre, analytique et rationnel et les arguments logiques. C'est ce qui permet d'atténuer les oppositions et qui fait que personne ne perd la face. Le débat s'effectue dans la bienveillance même si les positions sont affirmées.
L'enseignant peut faire émerger les particularités de ce débat qui contrastent avec de nombreux débats médiatiques qui, comme le dit G. Chambonnière, sont des contre-modèles car on y assistent à des situations où "les débatteurs s'interrompent, s'accusent, déforment les vérités pour asseoir leurs idées"  (2022, 198).
 
Pour aller plus loin :
- AUSTIN, J.-L., Quand dire c’est faire, Paris, Seuil, 1962, 1970 (trad. fr.).
- EARLE, J.-R., Les Actes de langage, Paris, Hermann, 1969, 1972 (trad. fr.).
- MAURER, B., Une didactique de l'oral: du primaire au lycée, Paris, Bertrand-Lacoste, 2001.
- CHAMBONNIÈRE, G., L'oral au coeur des apprentissages. Pistes pour enseigner l'oral sous toutes ses formes, ESF Sciences humaines, 2022.

— Myriam Denis
. Ils doivent, à chaque fois, associer le verbe qui correspond à l’intention du locuteur.

Corrigé

Les élèves peuvent ensuite construire une fiche récapitulative reprenant les différentes formulations pour un même acte de parole.

Supports didactiques

  • Documents