Ecole – 2.3 – CV

Télécharger l’activité

Objectifs

  • développer l'attention visuelle face à des images filmées

L’enseignant explique aux As qu’ils vont visionner un filmOutil très riche, le document vidéo offre l’occasion d’effectuer des progrès importants dans l’apprentissage de la langue, car il comporte de nombreux atouts. Il permet de travailler sur la variété des genres, des discours, des thèmes abordés. Par ailleurs, il est source de plaisir et de motivation, car il introduit dans la classe des images actuelles, variées, en situation, et il donne à découvrir des réalités culturelles et sociales.

Le document vidéo déclenche une curiosité qui incite à l'analyser pour mieux le comprendre et en utiliser les informations pour se les approprier et les comprendre dans une situation réelle analogue.

À la différence d'un document sonore, le document vidéo permet de relier l’écoute au visuel, puisque la bande sonore est associée à l’image. Une dimension supplémentaire peut dès lors être travaillée dans la classe : le repérage des aspects complémentaires entre les messages visuels et verbaux, c'est-à-dire que chaque canal apporte un supplément d'informations par rapport à l'autre.

Développer l'acuité visuelle avant de rentrer dans la compréhension de la bande son facilite dès lors l'appréhension d'un document complexe en tenant compte de ses spécificités.

Pour aller plus loin :
- LANCIEN, Th., Le document vidéo en classe de langues, Paris, Clé International, 1993.
- LANCIEN, Th., De la vidéo à l'Internet : 80 activités thématiques, Paris, Hachette, 2004.
— Myriam Denis

qui présente une journée dans une classe de maternelle. Il leur indique qu’il va passer le document sans le son et qu’ils sont invités à le regarder très attentivement car, après le film, ils recevront des photos et devront dire s’ils ont vu ou pas ces images dans le film.

Après le visionnage du film, les As reçoivent les illustrations que, en sous-groupes, ils doivent classer : les illustrations issues du film / les illustrations n’apparaissant pas dans le film. La correction est affichée au tableau. Pour la correction, l’enseignant repasse uniquement les parties du film où apparaissent les images, toujours sans le son.

Nous avons vu cette image dans le film
Nous n’avons pas vu cette image dans le film
 

 

 

 

 

 

 

 

Les images qui ne font pas partie du film sont ensuite enlevées. Images à enlever : 1 – 4 – 10 – 17 – 18.

 

 

Supports didactiques