Ecole – 3.1

Télécharger l’activité

Objectifs

  • faire des hypothèses sur la situation de ces élèves
  • se sensibiliser à la question de l'accueil des enfants et des adolescents qui ne maitrisent pas la langue d'enseignement

L’enseignant passe la bande annonce du film « La Cour de BabelLa Cour de Babel  est un film documentaire sorti en 2013 et réalisé par Julie Bertuccelli. Il présente une classe d'accueil (équivalente à un DASPA) à Paris dans laquelle sont accueillis des élèves de 11 à 15 ans, arrivés depuis peu sur le territoire français. La cinéaste a suivi ces élèves durant une année.
Ce film est disponible dans les médiathèques de Point Culture: https://www.pointculture.be/mediatheque

— Myriam Denis
» :

 

Il s’arrête après les formulations, par les élèves du film, des termes « bonjour » dans différentes langues et demande aux AS quel est le mot que les élèves notent et prononcent dans leur langue. Le professeur peut proposer à chaque A de dire « bonjour » dans sa propre langue.

Ensuite, il leur pose la question suivante : À votre avis, quand on arrive dans un nouveau pays, est-ce que c’est facile ? La réponse attendue est oui ou non, mais aucune justification n’est attendue.

Le professeur demande d’écouter la suite du document jusqu’à : « Je suis venue en France pour devenir une femme libre ». Les Es doivent retrouver les motifs donnés par ces élèves pour justifier leur venue en France. Après l’écoute, les énoncés suivants sont donnés oralement par l’enseignant aux As, lesquels doivent indiquer si cela est juste ou pas. La correction se fait via une deuxième écoute du passage et un arrêt sur les formulations correspondantes dans le film.

Ces adolescents vivent en France. Pour quels motifs ?

  • Pour avoir un futur meilleur
  • Pour apprendre le français et retourner ensuite dans leur pays
  • Pour se marier
  • Pour retrouver de la famille
  • Pour devenir une personne libre

 

Toute la bande annonce est présentée aux As. Le professeur explique qu’il s’agit de la bande annonce d’un film documentaire sur une classe d’adolescents en France. Il invite les As à faire des hypothèses sur le type de classe qui est présentée dans le filmLe document vidéo est ici utilisé pour ouvrir sur une première phase de prise de conscience du  sujet travaillé. Par conséquent, ce n’est pas l’analyse précise du document qui est envisagée, mais son impact affectif et/ou esthétique.
Bien entendu, il importe que le film soit suffisamment compréhensible pour les As pour ne pas nécessiter une analyse détaillée et sa forme soit suffisamment motivante pour que les apprenants aient envie de poursuivre la découverte du sujet traité. Le non-verbal permet notamment d'aider les As à comprendre le document.
Pour aller plus loin :
- LANCIEN, Th., Le document vidéo en classe de langues, Paris,  Clé International, 1993.
- LANCIEN, Th., De la vidéo à l'Internet : 80 activités thématiques, Paris, Hachette, 2004.

— Myriam Denis
.   

Ce document présente :

  • une classe dans l’enseignement ordinaire
  • une classe, dans une école, qui accueille des élèves qui ne parlent pas le français
  • un cours de français dans une association

Il passe ensuite l’ensemble de la bande annonce (depuis le début) pour vérifier la réponse.