Ecole – 3.3

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Dégager la situation de communication dans un document sonore

Les As sont invités à écouter un dialogue qui est un appel téléphonique dans une école pour inscrire une élève allophone et à comprendre la situation de communicationComprendre, c’est construire du sens, c’est-à-dire construire des relations entre différents éléments perçus ou entendus. L’auditeur opère un va-et-vient entre des éléments du discours, il détecte des indices, associe, relie, compare et interprète. Dans les niveaux A1 et A2, il est donc nécessaire procéder à plusieurs écoutes d'un même document, pour que l'apprenant s'approprie progressivement le sens.
Lors d'une première écoute, l'entrée dans le document se fait à partir d'une compréhension globale par laquelle l'A recherche des indices qui lui permettent de comprendre de quel genre de document il s'agit, d'identifier les paramètres de la situation de communication et de relever la thématique traitée.
Pour vérifier la compréhension, il faut privilégier des moyens qui permettent à l'A de montrer qu'il a compris sans avoir à passer par une production, c'est pourquoi on évitera les questions ouvertes.
. Le professeur demande de répondre individuellementIl est important de varier les modalités d’apprentissage. Le travail individuel permet à chaque apprenant de s’engager dans l’activité et d’activer ses propres processus de compréhension et de réflexion. Ensuite, le travail en binômes permet à chacun de confronter le fruit de sa réflexion individuelle à celle des autres. L’apprenant peut ainsi se rendre compte de représentations diverses, d’interprétations variées, de stratégies multiples mises en place, etc. L’étape individuelle préalable donne l’opportunité à chacun de participer à cette étape en binômes. Des conflits socio-cognitifs porteurs d’apprentissage émergent lors de ces confrontations. Enfin, le travail en collectif, sous forme de mises en commun, permet de valider ou au contraire d’invalider les représentations, les démarches mises en avant dans les étapes précédentes. Cette étape permet un début de structuration des apprentissages réalisés.

— Nathalie Genard
au questionnaire suivant, lu avec les As avant l’écoute. La correction se fait ensuite entre As, en binômes, puis est collective.

Écoutez ce document et cochez la bonne réponse.

 – Qui téléphone ?

  • Madame Dumont
  • Madame Dupont
  • Madame Lebon

 Où ?

  • À une école
  • À une ASBL
  • À l’administration communale

 Pourquoi ?

  • Pour inscrire une élève à l’école russe
  • Pour inscrire une élève en deuxième générale
  • Pour inscrire une élève en DASPA

 

Dialogue 1 : Allo ! C’est pour une inscription !

Driiiing (sonnerie de téléphone)

La secrétaire : Allo, Athénée Jacques Brel !

Mme Dupont : Bonjour Madame, je m’appelle Leïla Dupont et je m’occupe d’une jeune fille, Larissa Oulanova. Elle a 15 ans. Elle est russe, elle ne parle pas français et vit en Belgique depuis un mois. Est-ce que, dans votre école, elle peut apprendre le français ?

La secrétaire : Oui, nous avons des DASPA, c’est-à-dire des dispositifs d’accueil et de scolarisation pour les élèves primo-arrivants.

Mme Dupont : Ah ! Très bien.  Mais, vous savez, elle ne parle pas du tout français.

La secrétaire : Pas de problème. Nous avons une classe pour les débutants. Attention ! Elle doit s’inscrire vite.

Mme Dupont : Je peux venir avec elle demain matin ?

La secrétaire : Attendez, je regarde (bruits de clavier) Oui, à 9h. C’est possible pour vous ?

Mme Dupont : C’est parfait ! Je dois apporter certains documents ?

La secrétaire : Alors, vous devez apporter une pièce d’identité de la jeune fille et votre carte d’identité. Vous êtes la personne responsable ?

Mme Dupont : Oui, oui, tout à fait.

La secrétaire : Ah, il faut aussi fournir un document qui indique sa date d’arrivée en Belgique : un passeport avec le tampon ou simplement un billet d’avion, c’est suffisant.

Mme Dupont : Oh là là ! J’espère qu’elle a bien un de ces deux documents.

La secrétaire : Si vous ne les avez pas, venez tout de même l’inscrire. Vous rencontrerez la proviseure ou le directeur de l’école.

Mme Dupont : Merci Madame. À demain.

La secrétaire : À demain.

Supports didactiques