Expériences – 2 – 5

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Mimer et de répéter les phrases du poème afin de les mémoriser

Toujours debout, les apprenants, cette fois-ci, répètent les phrases tout en les mimant
Un travail sur la langue orale, via des saynètes, des jeux de rôles, des mimes et répétitions, etc., permet non seulement le développement d’outils de communication pour un échange immédiat mais est aussi l’occasion de s’approprier les caractéristiques phoniques de la langue.


— Myriam Denis
. Il s’agit toujours d’un exercice collectif où les apprenants miment et répètent tous ensemble à voix haute.

Le professeur est là pour guider les apprenants s’ils sont perdus. Si nécessaire, il peut passer faire entendre encore une fois le poème avec des pauses après chaque action.

La classe est ensuite divisée en deux groupes : l’un qui mime, l’autre qui répète à voix haute. Les deux groupes sont placés l’un en face de l’autre, chaque apprenant a en face de lui une personne chargée de mimer (ou de répéter, en fonction du groupe dans lequel il se trouve). Le premier groupe commence à mimer la première action du poème, le deuxième groupe décrit l’action en énonçant la phrase du poème correspondante. Tout le poème est ainsi répété. Le professeur est là pour que les apprenants répètent tous en même temps et les aider s’ils ne se souviennent plus de la phrase ou du mime. Le professeur peut compter jusqu’à trois pour que les apprenants commencent à dire le poème au même moment.

Les rôles sont échangés une fois que les apprenants sont arrivés à la fin du poème.

Commentaire : Le professeur peut passer une dernière fois l’enregistrement du poème afin de clarifier l’histoire.

Le poème est récité une dernière fois collectivement.