Halte – 1.8 – CL

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Définir des champs lexicaux
  • Mobiliser et élargir son bagage lexical

Il s’agit d’une activité de prélecture dont l’objectif est de préparer la compréhension de l’album à partir de mots-clés qui le constituent. En même temps, cette activité permet l’acquisition de nouveaux mots de vocabulaire par les élèves.

Préparation de l’activité pour l’enseignant :

Quatre champs lexicaux structurent le texte. Afin de préparer la lecture, on peut « rentrer » dans le livre par ces champs. L’enseignant reste libre d’en choisir 1, 2, 3 ou 4.

Matériau lexical de départ (pour l’enseignant) :

Champ lexical de la loi, de l’ordre et de l’interdit Champ lexical des relations sociopolitiques Champ lexical des frontières et des migrations Champ lexical du livre
  • Halte !
  • On ne passe pas !
  • Pas de discussion !
  • Il est permis de…/ il n’est pas permis de…
  • Se réserver le droit d’entrer
  • Exécuter des ordres
  • Laissez-nous passer !
  • Arrêtez-le !
  • Commander
  • Ordonner
  • Une invasion
  • Une manif
  • Entrer dans l’Histoire
  • Une rébellion
  • Notre héros
  • Le traitre
  • L’injustice
  • La frontière
  • Le général
  • Le soldat
  • Halte !
  • On ne passe pas !
  • Laissez-nous passer !
  • La frontière
  • Entrer

 

  • Ce livre est à tout le monde.
  • La page de gauche et la page de droite
  • Le héros
  • Une histoire pour enfants
  • La page blanche
  • Les personnages

L’enseignant introduit l’activité en disant qu’il a prélevé (sorti) des mots et des phrases de l’album et qu’il les a classés par groupes de sens. Il peut introduire et expliquer oralement le terme « champ lexical ».

L’enseignant affiche au tableau les champs lexicaux, sans les étiquettes. Ensemble on les lit et on essaie de retrouver l’étiquette manquante. Cela n’est pas un problème si les élèves ne comprennent pas tous les mots. Au contraire, cette méconnaissance fera justement l’objet de la suite de l’activité.

Par groupes de quatre, les élèves sont invités à enrichir les champs lexicaux avec des mots ou expressions qu’ils connaissent déjà.

S’ils ne trouvent pas d’autres mots, l’enseignant leur en propose. Il peut utiliser du photolangage pour illustrer les nouveaux mots qu’il apporte.

Cette activité est suivie d’une mise en commun. L’enseignant peut faire une structuration sur la façon dont on apprend des mots nouveaux : notre cerveau va toujours du connu vers l’inconnu. Il s’appuie sur les mots qu’il connait déjà (présents dans le contexte) pour élaborer des hypothèses sur le sens des mots qu’il ne connait pas encore.

Supports didactiques

  • Champs lexicaux