Nos amies – 1 – 4

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Comprendre globalement le thème d’un court texte documentaire à partir du titre

Les apprenants sont amenés à lire progressivement un texte documentaireFréquemment utilisé à l'école, notamment dans les disciplines non linguistiques, le texte documentaire, qui permet la transmission des savoirs, a pour visée d’informer mais aussi de former, c’est-à-dire de faire acquérir, d’organiser et de consolider des connaissances. Il constitue une étape vers l'utilisation d'ouvrages destinés à la recherche d'informations dans la vie adulte. C'est pourquoi il convient de montrer aux élèves qu’il ne s'agit pas uniquement d'un objet scolaire dont la fréquentation est obligatoire, mais d'un outil de référence accessible, qui donne le pouvoir de comprendre le monde et d'y prendre sa place. Les textes documentaires proposés en classe de FLE/S relèvent du discours didactique spécialisé (extraits de manuels scolaires, textes utilisés dans les disciplines non linguistiques) ou du discours didactique vulgarisé (articles de presse, extraits d'ouvrages de vulgarisation). C’est ce second type de discours qui est proposé ici puisque ce texte se présente comme certains textes diffusés par des sites vétérinaires présents sur le web.
Nous utilisons le terme "texte documentaire" plutôt que "texte informatif" fréquemment utilisé. En effet, le terme informatif met en évidence l'intention et englobe des textes de genres variés (l'article de presse, la lettre, la recette de cuisine, la notice, le texte documentaire, etc.) alors que le texte documentaire se rapporte à la notion de genre de texte dont la visée est la transmission de savoirs.

— Myriam Denis
portant sur un aspect comportemental du chat.

Ils sont invités à associer, à partir de trois photos, l’image qui illustre le mieux le titre du texte et à l’insérer à l’emplacement prévu. Les apprenants disposent de 30 secondes pour faire une lecture balayageAvant d’entamer la lecture, le lecteur parcourt le texte des yeux et s’appuie sur plusieurs éléments (titre général, intertitres, illustrations, mise en page, mots en caractères gras ou italiques…). À travers ce survol, il repère des indices sur lesquels il se fondera pour faciliter sa compréhension. Ces indices lui permettront ainsi de prédire l’organisation du texte et son contenu. Le lecteur relèvera par exemple :
- provenance du texte, grâce au repérage de la source ;
- le type de texte (narratif, informatif…), grâce au titre, à la mise en page, à l’illustration ;
- le genre de texte, par l’observation de la mise en page, de l’organisation en paragraphes ;
- le sujet du texte ou l’information principale, grâce au titre et aux intertitres ;
- la progression de l’information, grâce aux intertitres… ;
- des fragments d’information, par le repérage des noms propres, de paroles rapportées entre guillemets, de chiffres, etc.
Cette étape favorise donc l’anticipation et va amener le lecteur à se poser des questions sur le texte.
En abordant le texte de la sorte, on commence par une phase d’observation du texte (sa structure et sa typographie) pour se familiariser avec le texte, tâcher de reconnaître son genre et relever son organisation.
Pour pouvoir manifester une première compréhension globale du texte, l’apprenant doit ici choisir l’illustration qui correspond au texte. La réponse est donnée dans le titre. Si le mot robinet n’est pas (re)connu, les élèves peuvent s’appuyer sur les intertitres qui parlent d’eau, ce qui permettra d’orienter la compréhension et d’associer au texte l’image appropriée.

— Myriam Denis
du texte, puis ils reçoivent uniquement le titre auquel ils doivent associer la photo appropriée.

 

Supports didactiques