Nos amies – 2 – 3

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Comprendre la notion de quête, d’opposants et d’adjuvants
  • Dégager les actants dans les différents faits divers

Les élèves sont invités à relire les textesLors d’une lecture en langue étrangère, certains élèves lisent lentement et ont tendance à lire à voix haute ou à procéder par subvocalisation ; d’autres, en revanche, habitués à lire sans obstacles un texte dans leur langue maternelle, ne parviennent pas à ralentir leur vitesse de lecture, mais sautent des mots et s’en tiennent à une lecture en surface.
Dès lors, face à la lecture d’un texte en langue étrangère, il importe de faire relire plusieurs fois les textes afin de permettre aux apprenants de mobiliser des stratégies de lectures différentes et de diversifier leurs types de lecture (lecture globale, sélective, détaillée…).  Les consignes de lecture successives permettent ainsi d’orienter la lecture et de faire expérimenter aux élèves différentes approches à avoir face aux textes.

— Myriam Denis
. L’enseignant propose un schéma inspiré du schéma actancielLe schéma actanciel, conçu par J Greimas, constitue un outil bien connu des enseignants de français langue première. Ce schéma décrit les interactions entre le héros, son périple et les éléments du récit qui l’accompagnent dans sa quête. Greimas a ainsi défini un ensemble d’actants qui permettent d’analyser les relations entre les différents personnages, objets, événements du récit : le destinateur, le héros, le destinataire, la quête, les opposants et les adjuvants.
Le schéma simplifié, proposé ici, s’inspire de ce modèle pour comprendre ce qui se relate dans un fait divers  où il est commun de trouver des figures stéréotypées telles que la victime, le sauveur, l’adversaire, etc.  Le schéma proposé induit pour les élèves une recherche d’informations dans les différentes parties du texte. Les informations à retrouver et à placer dans le schéma constituent les éléments clés du récit. Le schéma aide ainsi les élèves à catégoriser et à synthétiser ces informations.
La lecture de fait divers, récit court, permet de préparer des élèves allophones à la lecture de récits qu’ils liront ensuite dans leur scolarité tels que le conte ou la nouvelle et aux analyses du récit qu’ils seront amenés à opérer grâce au schéma actanciel.

— Myriam Denis
sur lequel les élèves doivent replacer les différents actants de chaque fait divers pour résumer l’histoire.

Le premier schéma est complété collectivement avec les élèves et sert d’exemple. Les élèves reçoivent ensuite trois schémas vierges, un pour chaque texte, et doivent le compléter avec leurs propres dessins et les mots adéquats. Chaque groupe envoie un ambassadeur dans un autre sous-groupe. Ensuite, l’ambassadeur rapporte dans son sous-groupe les observations qu’il a faites et les membres du sous-groupe réfléchissent ensemble à la bonne réponse. Le travail se fait sous forme de tableau afin que la mise en commun soit plus aisée.

Corrigé

T1

Héros : un pigeon  

Aventure : verbalisé pour excès de vitesse

Résultat : il ne devra pas payer l’amende

Opposants : la police et le radar

Adjuvants : le juge

 

T2

Héros : une souris 

Aventure : rentre dans un sac puis s’échappe au supermarché

Résultat : elle sort du supermarché

Opposants : le chat

Adjuvants : la cliente et le vendeur

 

T3

Héros : un homme de 67 ans

Aventure : a un malaise

Résultat : il a été sauvé

Opposants : la solitude

Adjuvants : le chat et les voisines

 

T4

Héros : un perroquet

Aventure : s’échappe et se réfugie dans un arbre

Résultat : la liberté puis le retour dans la cage

Opposants : les pompiers, le propriétaire qui le remet dans la cage

Adjuvants : le propriétaire qui ferme mal la cage

 

Après avoir complété les schémas, les élèves doivent commenter leur schéma en répondant aux questions suivantes :

Quels sont les éléments dans le texte qui modifient la situation du personnage principal ?

Quels sont les éléments positifs et les éléments négatifs ?

Supports didactiques