Nos amies – 2 – 8

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Distinguer les structures syntaxiques en lien avec l’emploi de « parce que » et de « à cause de »
  • Revoir le classement des verbes et des noms en fonction de leur nature

L’enseignant demande aux élèves de classer des éléments de phrases en fonction de leur forme. Il ne parle pas ici de la notion de nature.Les notions de « nature » et « fonction » sont loin d’être évidentes pour certains élèves allophones car ces concepts ne font pas partie de leur langue. Ainsi, dans certaines langues asiatiques (mandarin, vietnamien), la notion de nature ne fait pas sens, car un même mot peut désigner, selon le contexte, un procès, une chose ou une qualité et donc jouer le rôle de verbe, nom ou adjectif.  C’est pourquoi, le métalangage n’est pas éclairant pour de nombreux élèves.  D’où la nécessité de le repréciser régulièrement avec les élèves.
D’autre part, il importe également de travailler régulièrement sur des exercices de dérivation (miauler → miaulement ; évaporer → évaporation) qui permettent aux élèves de s’approprier des formes de nominalisation, laquelle est fréquente dans les textes à transmission de savoir où le lexique est plus abstrait.

— Myriam Denis
La réponse attendue est « pronom et verbe » et « déterminant et nom » ou tout autre classement qui se rapproche de cette notion. Ensuite le terme « nature » peut être explicité aux élèves.

Observez la structure des mots qui suivent, classez ces mots en deux groupes et donnez un titre à chaque groupe. Proposez une étiquette pour chaque colonne.

Observez maintenant les phrases qui suivent. Pourquoi utilise-t-on « à cause de » dans certaines phrases et « parce que » dans d’autres ?

Réponse attendue

Parce que À cause de
+ +
PRONOM et VERBE DÉTERMINANT et NOM