Nos amies – 3 – 1

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Faire appel à son vécu
  • Faire part de ses gouts en lien avec les animaux

L’enseignant fait appel au vécuFaire appel au vécu des élèves des élèves permet de les impliquer et de susciter leur intérêt pour l’apprentissage à venir. Pour des élèves allophones, cet appel au vécu est essentiel, car il permet de leur donner la parole et de se dire dans la langue cible. À travers cette activité, les élèves se parlent et s’approprient la langue des échanges.
Dans cet échange, peuvent également apparaitre des variations culturelles quant à la relation aux animaux. Le rapport occidental aux animaux domestiques, lesquels sont considérés presque comme des membres de la famille, diffère de pratiques qui ont lieu ailleurs où l’animal est avant tout un être qui vit en dehors de la maison.
La thématique d’un animal de compagnie constitue donc un sujet qui permet de travailler sur des pratiques culturelles analogues ou différentes. Ce thème, moins clivant que d’autres, permet d’ouvrir à ce que J.-C. Beacco appelle « l’altérité sociétale ». Au fil de la séquence, à travers des perceptions variées sur la condition animale au sein de nos sociétés, les élèves pourront découvrir et interpréter des variations au sein d’une même société.
Pour aller plus loin :
- BEACCO, J.-C. (2018). L'altérité en classe de langue. Pour une méthodologie éducative, Paris : Didier.

— Myriam Denis
des élèves en leur posant deux questions.
– Aimez-vous les animaux ?
– Avez-vous ou avez-vous eu des animaux ?
Les élèves choisissent une photo et doivent justifier leur choix.

L’enseignant pose une troisième question pour que les élèves expriment brièvement leur point de vue sur la situation des animaux.
– Tous les animaux peuvent-ils entrer dans la maison ?
– Préférez les animaux en liberté, domestiques ou enfermés (dans un parc animalier, dans un cirque…) ?

Supports didactiques