Nos amies – 3 – 3

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Développer la compréhension globale d’un document sur les animaux
  • Distinguer des opinions différentes

Cette activité, qui est la suite de la précédente, est réalisée avec les mêmes groupes. Les élèves doivent écouter l’opinion de différentes personnesTous les adolescents persuadent, argumentent, sans en avoir conscience ou sans y prendre garde. Ils ne disposent pas des moyens de réfléchir sur l’acte qu’ils accomplissent. Guider l’apprentissage de l’argumentation, c’est leur donner, progressivement, ces moyens-là, et c’est les aider en faire usage. C’est pourquoi, les didacticiens considèrent que, aujourd’hui, à tous les niveaux d’études et dans toutes les formes de scolarité, il importe d’enseigner l’argumentation.
Dans un premier temps, l’élève de FLE peut être observateur et apprendre à repérer les arguments favorables ou défavorables par rapport à un sujet donné. Ainsi exposés à la langue en situation, ils découvrent des structures linguistiques pour mener à bien une argumentation. Le passage par l’écoute des arguments avant de passer à leur découverte à l’écrit permettra aux élèves de se focaliser en premier lieu sur une compréhension globale, là où l’écrit pousse davantage à l’analyse et risque de faire perdre le sens global du message.
Confrontés en permanence à un discours des enseignants où alternent monologues et dialogues, les élèves doivent être capables de saisir à quel moment du discours de l’enseignant ils se situent (exposition de la matière, questions / réponses, consignes de travail, commentaire sur la question traitée, etc.). Les interventions proposées ici relèvent d’un commentaire argumenté avec justification. Elles sont monologales et courtes chez chaque locuteur, ce qui demande aux élèves d’être capables de mener une écoute active et de repérer dans chaque intervention la prise de position du locuteur.
 
Pour aller plus loin :
- BEACCO, J.C. (2012), « Faire réussir dans toutes les disciplines scolaires : les dimensions langagières de l'acquisition des connaissances », in KLEIN, C. (Dir), Le français comme langue de scolarisation. Accompagner, enseigner, évaluer, se former, Scéren CNDP-CRDP, pp. 118-120.

— Myriam Denis
qui expriment leur avis sur l’interdiction de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirquesDepuis mars 2014, les cirques de Belgique ne sont plus autorisés à détenir en captivité des animaux sauvages. C’est aujourd’hui également le cas dans de nombreux pays européens.

— Myriam Denis
.

Lors d’une première écoute, les apprenants doivent simplement cocher la réponse adéquate au fur et à mesure de l’écoute. L’activité est directement corrigée collectivement.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

Ensuite les élèves procèdent à une seconde écoute lors de laquelle ils doivent repérer le point de vue du locuteur. Cette compréhension sera corrigée lors de l’activité suivante.

Supports didactiques