passé – 2 – activité 3

Télécharger l’activité

Objectifs

  • repérer les étapes d'un récit écouté en replaçant dans l’ordre chronologique les images illustrant chacune de ces étapes.

Différents documents sonores sont proposés aux As. Ils sont invités à les écouter deux fois et à dégager les étapes des événements en plaçant les images dans l’ordre. Les As travaillent en sous-groupes.Le travail en sous-groupes est un incontournable pédagogique. Cette modalité d’apprentissage stimule les interactions sociales entre As et le développement de leurs compétences linguistiques. Elle permet la construction des savoirs par la confrontation des représentations et apports de chacun, donnant accès à de nouvelles ressources. En mettant en mots leurs processus de réflexion, en expliquant leurs apports, les As enrichissent leur compréhension et approfondissent l’encodage en mémoire de leurs apprentissages. Cette modalité d’apprentissage est d’autant plus riche que le sous-groupe est hétérogène. Lorsqu’un sous-groupe est formé d’As de niveaux différents, les membres du sous-groupe doivent composer avec des représentations, des démarches et des stratégies différentes pour réaliser l’activité.

— Nathalie Genard
Le professeur les laisse établir cet ordre.  Chaque groupe vient placer les images au TN et explique ensuite l’ordre qu’il a choisi en racontant l’histoire.  Les images sont ici présentées dans l’ordre.

Histoire 1

 

Histoire 2

 

Histoire 3

Pour la correction, le professeur fait écouter la bande son et repérer la forme des actions (imparfait, passé composé et présent). Les images sont ensuite replacées dans le sens de la ligne du temps La représentation du temps varie selon les époques et les cultures. La représentation linéaire et compartimentée du temps, lequel s'oriente vers le futur, est une classification occidentale actuelle alors que, dans d'autres cultures, le temps est représenté comme un réceptacle qui se remplit ou comme cyclique. L'idée d'un sens attribué au temps (de gauche à droite dans la culture francophone) n'est pas davantage universelle.
Pour la travailler au préalable, on peut la dessiner au tableau et l'illustrer avec le lever du soleil à l'aube, le soleil au zénith à midi, le soleil couchant le soir.  On ajoute ensuite des heures et les As racontent leur journée en s'aidant de la ligne du temps. On travaille ensuite sur des lignes du temps où la durée est élargie.
Pour aller plus loin :
- ROBERT, J.-M., Manières d'apprendre. Pour des stratégies d'apprentissage différenciées, Paris, Hachette, 2009.
- NGUYEN XUAN, T.H., "Le système verbal français et les apprenants vietnamiens", Revue japonaise de didactique du français,  vol 1, n°1, Études francophones, 2006.

— Myriam Denis
, avec un espace spécifique pour chaque étape.  Afin de faire repérer les formes verbales aux As, l’enseignant peut prendre note des actions au tableau au fur et mesure que les As les repèrent. Il propose ensuite de réaliser des ensembles afin de faire apparaitre les formes différentes des actions.

Au-dessus de chaque ensemble, le professeur demande aux As où ils placent les titres suivants: « avant », « tout à coup », « maintenant ». Ces titres peuvent être proposés sur des bandelettes afin de les faire figurer au tableau.

 

 

 

 

Supports didactiques