Portraits-1-10

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Mettre en place le processus d'écriture
  • Rédiger son autoportrait

Il s’agit d’une tâche intermédiaire parce que cette production fera partie de la tâche finale : livre avec les écrits des élèves. La consigne pourrait être :

En utilisant tout le travail que nous avons effectué depuis le début de la séquence, je rédige mon autoportrait à l’écrit. Mon autoportrait contiendra :

– une partie « informative » : je donne des informations sur ma vie, sur mon histoire à la manière d’un petit récit autobiographique. (nous avons travaillé cela dans les activités 3, 4, 6 et 7)

– une partie poétique, créative (nous avons travaillé cela dans les activités1, 2 et 5)

– une illustration à l’aide de photos, de dessins (nous avons travaillé cela dans les activités 6, 7 et 8)

Je peux aussi utiliser : le mur de mots et le questionnaire (activité 9) que nous avons complété tout au long de la séquence.

L’enseignant peut donner un gabarit du contenu ou un modèle du genre qu’il analyse devant la classe. Tout dépend du degré d’autonomie et de la marge de liberté qu’il veut laisser aux élèves. Moins il les guidera, plus il laissera de la place à des productions différenciées. Il peut aussi proposer un gabarit uniquement aux élèves en moins avancés ou à ceux qui en font la demande.

Selon le processus d’écriture, après la rédaction et avant l’édition, il y a une étape de relecture. Cette étape peut être organisée de plusieurs façons : collectivement, individuellement ou par les pairs. L’objectif n’est pas d’avoir de textes parfaits mais qui reflètent ce que les élèves veulent exprimer.

L’objectif de la relecture par les pairs est de créer une communauté d’auteurs-lecteurs : on n’écrit pas pour être corrigé par le professeur, mais pour être lu. On met les élèves en trinômes : les deux copains relisent le texte et proposent des remarques oralement sans rien inscrire dessus. Leur regard est utilisé pour la détection des difficultés de compréhension, pour proposer des enrichissements, des modifications, mais c’est l’auteur du texte qui traduit ce qu’il veut bien retenir de ces remarques.