Quand j’étais enfant – 1 – 9 – PE CE

Télécharger l’activité

Objectifs

  • Être capable de comprendre le sens global de la chanson
  • Inférer

L’enseignant propose un « vrai ou faux » qui sera corrigé lors de l’activité 11. Le travail se fait de manière individuelleIl est important de varier les modalités d’apprentissage. Le travail individuel permet à chaque apprenant de s’engager dans l’activité et d’activer ses propres processus de réflexion. Le travail en sous-groupes permet à chacun de confronter le fruit de sa réflexion individuelle à celle des autres. L’apprenant peut ainsi se rendre compte de représentations diverses, d’interprétations variées, etc. L’étape individuelle préalable donne l’opportunité à chacun de participer à cette étape en sous-groupes. Des conflits sociocognitifs porteurs d’apprentissage émergent lors de ces confrontations. Le travail en collectif, sous forme de mises en commun, permet de valider ou au contraire d’invalider les représentations, les démarches mises en avant dans les étapes précédentes. Cette étape permet une structuration des apprentissages réalisés.
— Nathalie Genard

sur un document élève fournit par le professeur.

vrai

faux

1. Toute la famille partait en vacances à la mer

2. Ils payaient une petite location pour les vacances

3. Ils avaient des activités très variées

4. Ils étaient riches

5. Ils allaient quelquefois dans les îles en bateau

6. Ils allaient souvent au restaurant

7. Ils étaient un peu tristes mais trouvaient le paysage très beau

8. Ils faisaient la même chose chaque année.

Extension

Le professeur peut envisager un travail sur les adverbes de fréquence.

9.1. Classez sur la ligne qui suit les informations suivantes :

– Anna ne part jamais en vacances.

– Carole part rarement en vacances.

– Sofia part trois fois par an  en vacances.

– Julie part quelquefois en vacances.

– Ouafa part chaque année en vacances.

– Fallone part très souvent en vacances pendant l’année.

La fréquencePour aider les apprenants à s'approprier progressivement le lexique, il est judicieux de leur proposer de classer les mots et les expressions découverts en fonction d'un degré d'intensité ou de fréquence sur une échelle. Ainsi, ils visualiseront les variantes de sens en fonction des degrés d'intensité, de fréquence ou de qualité entre les termes rencontrés. Afin d'éviter la confusion avec la ligne du temps, on choisira de placer les données recueillies à la verticale plutôt qu'à l'horizontale.

L'enseignant peut soit fournir au préalable aux apprenants les termes extrêmes de la liste (comme ici), soit leur fournir le terme médian et inviter les apprenants à classer les mots et expressions en haut ou en bas, en plaçant les mots exprimant les degrés moindres en bas et les degrés supérieurs en haut.

+++  très souvent

|

|

|

– – – jamais

 

 

9.2. Classez les informations suivantes sur la ligne de fréquence qui suit :

– Ernest mange des glaces une fois par semaine.

– Ella mange des glaces tous les jours.

– Sonia mange des glaces deux à trois fois par semaine.

– John mange des glaces deux fois par mois.

– Grégoire mange des glaces presque tous les jours.

– Oksana ne mange presque jamais de glaces.

         

+++  tous les jours

|

|

|

– – – presque jamais